AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 État des Espèces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff

Messages : 68
Date d'inscription : 08/11/2016
Localisation : Nexus

MessageSujet: État des Espèces   Ven 7 Avr - 13:37
Etat des espèces
Humains
Les Humains, à l’instar des autres races de la Voie Lactée, prospèrent dans Heleus. Toutes les planètes du secteur leur sont viables, grâce à leur adaptabilité extraordinaire. Leur population est en train d’exploser grâce à un baby-boom qui dure depuis la fin du conflit avec les Kerts, en 2822, et a par conséquent presque triplé. Port Méridiane, leur colonie, est l’une des plus grande de l’Initiative et est une des plus fructueuses.
Turiens
Les Turiens sont probablement l’espèce ayant le plus de difficulté à s’installer sur Heleus, avec les Quariens. En effet, la seule planète découverte étant compatible avec leur métabolisme était H-047C, et elle a été détruite par le Fléau. Par conséquent, Ils dépendent principalement de Méridiane, sur laquelle ils peuvent développer leur agriculture et avoir une source de nourriture fiable et constante. En attendant que les Pionniers découvrent une nouvelle planète dextrogyre, les Turiens seront dépendant des Humains et de leur colonie. Outre leur problème de nourriture, la population Turienne augmente, ayant presque doublé sur les dix dernières années. Leur culture principalement militaire a fait d’eux la force militaire principale d’Heleus avec les Krogans, assurant aux jeunes Turiens une place de travail dans la nouvelle communauté galactique.
Asaris
Eparpillées à travers Heleus suite à l’attaque des Kerts sur leur Arches, les Asaris prospèrent à présent, s’étant retrouvées. N’ayant pas encore développé une colonie pour elles, elles se sont installées un peu partout à travers le secteur. Leur population n’a que légèrement augmenté, mais cela est principalement dû à leur longévité et leur culture, qui les font se développer beaucoup plus lentement que les autres espèces. Une grande partie d’entre elles assurent l’amélioration et la cohésion des relations entre les différentes espèces habitant Heleus.
Galariens
Ayant subi de lourdes pertes suite à la capture de leur Arche par l’Archonte en 2819, les Galariens se sont depuis remis et leur population a explosé grâce à leur courte et rapide vie. N’ayant pas encore choisi une planète où établir leur colonie, la majeure partie d’entre eux se sont éparpillés à travers le secteur, mais beaucoup favorisent la vie sur le Nexus et Kadara, offrant des environnements plus à leurs goûts, étant des amphibiens.
Angaras
Suite à la défaite des Kerts en 2822, les Angaras ont enfin été délivré de l’oppression qui leur était faite par leur ennemi. Enfin à même de se développer, leur population a augmenté et prospère enfin, après près d’un siècle de conflit. Beaucoup d’Angaras se sont dans un premier temps retrouvés perdus, ne sachant que faire dans un monde en paix, après n’avoir connu que la guerre, mais, très rapidement, se sont adaptés à leur nouvelle vie. Les jeunes Angaras suivent enfin une éducation normale et ne sont plus formés à se battre dès leur plus jeune âge, mais, au contraire, sont éduqués à s’ouvrir à nombreuses voies, ayant à leur disposition bien plus de portes que leurs aïeuls. Leurs colonies sur Voeld et Havarl grandissent et leur civilisation prospère, assistée par l’Initiative. Les relations avec cette dernière sont par ailleurs excellentes et les espèces de la Voie Lactée et les Angaras forment une communauté galactique solide et unifiée.
Krogans
Si leurs débuts dans Andromède étaient chaotiques, après leurs mauvaises expériences avec le Nexus, les Krogans, bien que toujours indépendants, maintiennent de bonnes et solides relations avec l’Initiative et les Angaras. Le génophage se fait de plus en plus faible dans leur code génétique, et leur taux de fertilité augmente, en même temps que leur population sur New Tuchanka, où la plupart d’entre eux vivent. S’ils referont les mêmes erreurs que leurs ancêtres par le passé reste à voir. Pour le moment, les Krogans sont apparemment déterminés à enfin tourner la page sur la Rébellion et enfin s’intégrer de manière solide à la communauté galactique, et en devenir un des piliers.
Quariens
Avec leurs débuts difficiles sur Andromède, après l’incident qu’il y eut avec leur Arche, les Quariens se sont finalement remis de leurs pertes, mais restent dans une situation précaire, à l’instar des Turiens. En effet, tout comme ces derniers, la seule planète qui pouvait les recevoir et pouvait être la promesse d’une nouvelle Rannoch a été détruite par le Fléau. Par conséquent, ils sont dépendants de Méridiane pour les fournir en nourriture, et la majorité d’entre eux vivent sur le Nexus et leur Arche, en attendant la découverte d’une nouvelle planète dextrogyre. Leur population a sensiblement augmenté, en l’absence d’une planète pour les accueillir, leur développement est entravé, bien que leurs services soient régulièrement demandés par l’Initiative.
Drells
Venus dans Andromède dans l’espoir de trouver une planète pouvant les accueillir et qui les épargneraient du Syndrome de Kepral, les Drells sont une des espèces les plus satisfaite de leur migration. En effet, avec deux planètes arides à leur disposition pour se développer, la promesse d’une seconde chance a été pour eux tenue. Toujours très respectueux des Hanaris, les Drells d’Andromède ont cependant pris la décision de se séparer d’eux et rompre le Synacte, afin de complètement embrasser la notion de « nouveau départ ». Leur population augmente significativement, et les jeunes Drells sont en bien meilleure santé qu’ils n’auraient pu l’être en naissant sur Khajé.
Kerts
Suite à leur défaite définitive en 2822, les Kerts ne s’aventurent plus que rarement dans Heleus, souvent pour mener un raid sur des convois mal défendus et disparaître aussitôt, plus ne plus revenir avant des mois. Aucune tentative de communication avec leur Empire n’a abouti à un résultat positif. Les Kerts sont donc l’ennemi numéro un de l’Initiative et des Angaras. S’ils comptent un jour revenir en force dans le secteur, ils ne l’ont pas encore fait.
Autres
Les autres espèces présentent dans Heleus sont les Elcors, Hanaris et Volus. Les trois sont dans une situation difficile. En effet, aucune des trois espèces n’a à sa disposition une planète pouvant répondre à leur besoin particulier. Ils sont de ce fait restreints pour la plupart au Nexus. Leur futur, tant qu’une planète ne leur est pas trouvée, reste incertain.





Revenir en haut Aller en bas
 

État des Espèces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Database : Mon Calamari
» Cours numéro 2 : la magie noire
» ARBRES DU MONDE...
» [Recherche] Espèces de Prismillon / Vivillon
» Débat 1 : Pour ou contre les relations inter-espèces ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Beyond :: Règles & Univers :: Codex :: Le Contexte-