AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Contexte de Mass Effect : Beyond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff

Messages : 68
Date d'inscription : 08/11/2016
Localisation : Nexus

MessageSujet: Contexte de Mass Effect : Beyond   Ven 7 Avr - 12:08
** Décryptage en cours **
** Décryptage réussi **
** Connexion établie **
Contexte de Mass Effect : Beyond

Contexte

11 ans après l'arrivée de l'Hypérion et des autres races de la Voie Lactée dans Andromède, le secteur Heleus a bien changé. Les colonies prospèrent et ont grandi, autant en taille qu’en population. Le Nexus est terminé et est le siège du nouveau gouvernement, enfin mis en place. Eos, Kadara, Elaaden et Ryder-1 sont devenus les mondes Eden qu’ils étaient censés être, grâce à la puissance de Meridian. Les Pionniers, eux, se sont aventurés par-delà les frontières d’Heleus, dans le but d’explorer plus en profondeur la Galaxie, et de trouver de potentielles nouvelles planètes à coloniser. Les Kerts, après le large conflit de 2820, maintiennent une présence discrète dans le secteur et attaquent occasionnellement les villages les plus isolés. Les factions indépendantes ont également gagné en taille, et si certaines entretiennent des relations diplomatiques avec Nexus, d’autres demeurent hostiles, déterminées à ne rien avoir à faire avec le reste de la communauté galactique. La situation globale est donc toujours prompte à l’aventure et la découverte, mais également aux intrigues personnelles et politiques. Quel impact aurez-vous sur Heleus ? A vous de le découvrir…





Prémices

C’est en 2176 que tout commença, lorsque Jien Garson eut l’idée de l’Initiative Andromède ; elle rêvait d’explorer et coloniser une nouvelle galaxie. Héritière d’une très riche famille, elle fit usage de l’intégralité de sa fortune pour financer son projet, et, de ce fait, se ruina. Sans l’intervention d’une bénéficiaire mystérieuse et anonyme, tout le travail accompli aurait été perdu. Le rêve perdura et la construction du Nexus, une gigantesque station au design inspiré par celui de la Citadelle, commença. Son rôle : être le centre de la future société galactique qui se fondera une fois les colons arrivés.

D’abord prévue pour l’Humanité seule, l’initiative s’ouvrit aux autres races afin d’obtenir leur support. Asari, Turiens et Galarien se joignirent à la cause et chacune des espèces entama la construction d’une arche qui les emmènerait dans Andromède. Conjointement, une cinquième arche fut développée par les Quariens, désireux de trouver une nouvelle planète où vivre, Rannoch étant toujours aux mains des Geths. Ce dernier vaisseau ne transporterait cependant pas que des Quariens, mais également des Drells, des Hanaris, des Elcors et des Volus. Au vu du nombre d’espèces aux physiologies différentes élevé que cette arche devait transporter, sa construction prit du retard.

En parallèle à la construction des arches et du Nexus, Jien Garson travailla dur sur la campagne marketing de son projet, cherchant à rallier le plus de monde possible à sa cause. Son but : avoir au moins 100'000 volontaires pour s’aventurer dans les lointaines contrées d’Andromède. Il lui fallut donc une mascotte, une figure qui pût inspirer les gens et les mener à se joindre à l’aventure. C’est ainsi qu’elle fit la rencontre d’Alec Ryder, un N7 ayant fait partie de l’équipe de Jon Grissom lors de la découverte du relais Charon, et ayant participé à la Guerre de Premier Contact. Plus encore qu’une figure dans le domaine de l’exploration, l’homme avait développé une intelligence artificielle qui se révélerait par la suite être indispensable pour l’initiative, SAM. Garson avait ainsi trouvé le candidat parfait pour devenir le premier Pionnier de son projet, un rôle clé dans l’exploration d’Andromède.

Grâce à une technologie volée aux Geths, des observations détaillées et en temps réel de la galaxie voisine furent faites, afin de trouver des mondes Eden à coloniser. Un secteur en particulier fut observé, présentant un nombre étonnement haut – sept, exactement – de ces trésors cosmiques, et devint ainsi la destination que viserait l’initiative. Son nom fut choisi peu de temps après : Heleus. Le projet de Garson ne pouvait espérer mieux.

La construction des Arches et du Nexus fut subitement accélérée en 2183, et le délai fixé à 2185. Heureusement, la deadline fut tenu et les vaisseaux quittèrent la Voie Lactée pour Andromède, dans un voyage qui allait durer 600 ans. A l’insu de tous, ce changement de date de départ sauva l’initiative et ses membres, les Moissonneurs arrivant l’année suivante.

Sara Ryder

C’est en 2818 que le Nexus arriva dans Heleus, bien avant les Arches. Alors que les premiers colons se réveillaient, le pire arriva : une collision avec le Fléau, une anomalie cosmique faite de concentré d’énergie noire. De nombreuses personnes perdirent la vie, la station fut endommagée, mais la vaste majorité des membres de l’initiative survécut. De premières équipes furent envoyées dans les systèmes voisins afin de trouver les mondes Eden promis. Le pire arriva : les planètes convoitées pour la colonisation étaient invivables, ou introuvables. Certains colons déterminés tentèrent de s’installer sur Habitat 1, renommée Eos, en l’honneur de la déesse Grecque de l’aube, mais les radiations de l’astre eurent raison d’eux, en plus de la présence d’une race alien hostile : les Kerts.

Dans une situation aussi difficile, la colère monta dans les esprits des colons et une révolte éclata, forçant les autorités du Nexus à faire usage des Krogans, ayant participé à l’initiative, afin de mater la mutinerie. Jien Garson et d’autres membres de l’administration perdirent la vie. Les rebelles furent vaincus et bannis de la station, et la population les nomma « exilés ». Ils trouvèrent refuge principalement sur Kadara, un des mondes supposés Eden, mais devenu difficile à vivre à cause de l’acidité de ses eaux, devenue mortelle. La planète devint un centre de criminalité et de chaos, avec pour seul semblant d’ordre la domination de son plus imposant gang : les Insurgés, dirigés par l’ancienne cheffe de la sécurité du Nexus, Sloane Kelly.

Plusieurs mois plus tard, l’Hyperion, l’Arche Humaine, arriva enfin dans Heleus, seulement pour se heurter au Fléau et découvrir qu’Habitat 7, le monde prévu pour les Humains, était devenu invivable. Désireux d’enquêter, Alec Ryder mena une expédition qui tourna au drame : ils rencontrèrent les Kerts et les hostilités éclatèrent. Les restes d’une ancienne civilisation furent également découverts, étudiés par les hostiles aliens, et leur technologie, encore active se révéla être liée à l’état de l’atmosphère. Via l’usage de son SAM, le N7 activa un monolithe de ces « Reliquats », ce qui stabilisa l’atmosphère, mais engendra sa perte, devant se sacrifier pour sauver la vie de sa fille, Sara, qui devint par ses ordres le nouveau Pionnier Humain.

L’Hyperion retrouva le Nexus, seulement pour se rendre compte qu’elle était la première Arche à le faire, et que les quatre autres étaient perdues. Sara Ryder fut envoyée sur Eos afin d’y établir un nouvel avant-poste et enquêter sur la disparition des colons s’y étant préalablement installés. La Pionnière découvrit que les Kerts s’étaient installés sur la planète, massacrant les colons, et occupant le secteur afin d’étudier les Reliquats. Il fut également découvert que ces derniers avaient le pouvoir de terraformer des planètes entières via l’utilisation de leurs monolithes, que Sara activa, tout en se débarrassant des hostiles aliens. L’atmosphère radioactive de la planète changea et devint parfaitement viable, rendant sa colonisation possible. Nexus envoya donc une nouvelle vague de colons afin d’y reformer une colonie, nommée Podromos. L’Initiative Andromède étant un projet à la base scientifique, il fut naturel que la ville fût un avant-poste scientifique.

Avec la découverte de la puissance des Reliquats, Ryder se vit attribuer deux objectifs : trouver et rendre viable à nouveau les mondes promis via l’utilisation des monolithes des Reliquats, et retrouver les Arches perdues. Ces nouvelles directives l’amenèrent à croiser la route du leader des forces Kerts dans Heleus : l’Archonte, un homme narcissique et obsédé par les Reliquats. La confrontation fut évitée de justesse par une fuite dans un nuage du Fléau, ce qui se résulta par hasard sur la découverte d’Aya, un monde Eden resté caché aux yeux du Nexus. A la surprise de tous, cette planète se révéla être le territoire d’une espèce civilisée et avancée : les Angaras, opprimés par les Kerts et en guerre contre eux depuis plus de quatre-vingt années.

D’abord méfiants, Ryder sut gagner leur confiance en apportant soutien à la Résistance sur Havarl, leur planète natale, et Voeld, une autre planète Angara. Sur cette dernière terre, Ryder libéra la Moshae, leader culturel des Angara, qui avait été faite prisonnière par l’Archonte, afin d’être interrogée à propos de Méridiane, un artéfact Reliquat dont personne ne savait rien. C’est en explorant le caveau Reliquat d’Aya que la nature de Méridiane fut dévoilée : il s’agissait du centre névralgique de toutes les installations des mystérieux être synthétiques. L’Archonte en voulait le contrôle afin d’assoir sa domination sur Heleus.

S’en suivit donc une course contre la montre pour trouver l’emplacement de Méridiane afin d’empêcher les Kerts de mettre la main dessus. Cette aventure mena Ryder à retrouver deux Arches : celle des Asaris et celle des Turiens, cette dernière découverte ayant mené à la constatation qu’Habitat 4, terre promise des Turiens, avait été complètement détruite par le Fléau. L’Arche Galarienne, cependant, restait introuvable.

Ses aléas la menèrent également sur Kadara, monde Eden reprit par les Exilés, qui se réconcilièrent avec le Nexus grâce à la Pionnière, permettant à une colonie d’y être établie. Ryder réconcilia également les Krogans, s’évitant une guerre civile au sein des espèces de la Voie Lactée et ouvrant les portes de New Tuchanka, la colonie des Krogan sur Elaaden, au Nexus.

La course contre la montre mena Sara à découvrir l’emplacement du vaisseau capital de l’Archonte. Désireuse de l’infiltrer pour lui voler ses connaissances sur Méridiane, la femme rejoignit le vaisseau, pour découvrir qu’il tenait en otage l’Arche Galarienne. Ayant une raison supplémentaire d’intervenir, elle mena son opération avec succès, récupérant l’emplacement de l’artéfact reliquat et sauvant les Galariens de l’emprise des Kerts.

Une dernière ligne droite se profila et Ryder ne perdit pas son temps. Cependant, une ultime complication se présenta : l’emplacement de Méridiane n’indiquait pas la position de cette dernière, mais celle d’une station spatiale reliquat gigantesque, une véritable cité fantôme perdue dans l’espace. Mais pire que cela : la femme était tombée dans le piège de l’Archonte, qui avait profité de l’audace de son ennemie pour attaquer le Nexus et s’emparer de l’Hypérion, sur lequel se trouvait Scott Ryder, le frère jumeau de Sara. En effet, la clé de l’utilisation de la technologie Reliquat était SAM, l’IA de Pionnière, dont l’homme avait un implant compatible à son utilisation. L’Archonte désirait l’utiliser pour prendre le contrôle de Méridiane, et amputer son némésis de son outil le plus efficace.

Peu désireuse de se laisser faire, Sara trouva l’emplacement réel de Méridiane, qui se révéla être une planète artificielle, et s’équipa d’une armada de vaisseaux Reliquat afin de faire opposition à l’Archonte. Dans une violente altercation, le leader des Kerts fut vaincu, et ses forces dispersées. Heleus était enfin libre. L’activation de la planète décupla la puissance de tous les caveaux dispersés dans le secteur et terraforma instantanément les mondes Eden colonisés par le Nexus, les rendant parfaites et idéales à la vie. Ryder était devenu non seulement le héros d’Initiative, mais également des Angara, enfin débarrassés de leur pire ennemi, et leurs mondes enfin viables.

Peu de temps après l’Arche Quarienne fut retrouvée, et sa population sauvée d’une embuscade Kert, qui les avait mis à mal. Quariens, Drells, Volus, Elcors et Hanaris étaient enfin arrivés dans Andromède et se firent rapidement une place au sein de la nouvelle communauté galactique.


2820 - 2830

Suite à la défaite de l’Archonte, l’Empire Kert, insulté par la défaite de leur émissaire, envoya de nouvelles forces pour envahir Heleus et enfin soumettre ses habitants. Une guerre éclata donc entre le Nexus et les envahisseurs, plus nombreux et plus dangereux que jamais. Le conflit était global, intense et mit à mal les opprimés, dont les effectifs se réduisaient petit-à-petit. Pour l'occasion, une armée officielle servant l'Initiative fut formée, avec les unités APEX en force d'élite. Finalement dans une intervention osée, Sara Ryder et les autres Pionniers s’unirent et, via l’utilisation de leur SAM, firent usage des forces Reliquat afin de vaincre leur ennemi. Une gigantesque armée de robot déferla contre les troupes Kerts et les décima, les laissant bredouille et les forçant à la retraite, après deux ans de conflit intense. Encore une fois, Heleus était sauvé grâce à ses Pionniers

Suite à la guerre, le besoin de former un nouveau gouvernement se fit évident ; le Nexus ne pouvait plus être dirigé par un directeur unique, parlant pour tous sans posséder les qualifications nécessaires. De nombreuses discussions eurent lieu et un Conseil, largement inspiré de celui de la Voie Lactée fut formé au sein de la station, pour représenter chaque colonie, un Conseiller pour chacune d’entre elle. Mais les Angaras et les Krogans se considérant comme organismes indépendants, il fallait encore une organisation supérieure pour unir les trois factions. Un Triumvirat, fut formé, composé d'un ambassadeur parlant au nom du Conseil du Nexus, d'un autre pour les Angaras et un pour les Krogans.

Les années passèrent, les colonies grandirent à mesure que la population augmentait, la natalité étant élevée grâce à une campagne d’encouragement à la procréation. De nombreuses familles se formèrent, de nombreux enfants naquirent ; Heleus prospérait. Les colonies, alors de petits hameaux de quelques dizaines d’habitants, devinrent des villages, puis des villes. Face à l'augmentation de la population, le besoin d'assurer l'ordre et la sécurité dans le Nexus se fit sentir plus que jamais et l'armée fut destituée de cette tâche afin de laisser place au Service de Sécurité du Nexus (SSN).

Les Kerts finirent par revenir dans le secteur, de manière discrète et uniquement pour effectuer des raids et redisparaître aussi vite qu’ils étaient venus. Mais jamais ils ne retentèrent une invasion, ou une attaque importante sur quelque colonie que ce fût. Visiblement, l’Empire craignait la capacité à se battre des races d’Heleus, et ces dernières ne s’en plaignirent pas, bien qu’elles durent renforcer leurs défenses dans les territoires les plus à l’extérieur.

En 2826, un événement vint perturber la paix dans l'espace du Nexus : un attentat sur la station-capitale de l'Initiative, visant son métro. L'explosion causa la mort d'une douzaine de personnes et provoqua un élan de panique dans les lieux. Il fallut deux heures au SSN, qui avait enfin sa première intervention, pour calmer la situation et délimiter un périmètres de sécurité. Une enquête fut menée et tout sembla indiquer que l'attentat avait été perpétré par des Exilés. Les tensions entre le Nexus et Kadara montèrent et pendant près d'un mois, un conflit était au bord de l'éclat. Cependant, la capture d'un Angara extrémiste préparant une attaque sur Prodromos et son interrogatoire permirent de découvrir le véritable coupable du crime : le Roekaar, groupe xénophobe cherchant a chasser les races de la Voie Lactée d'Heleus. Le terroriste fut emprisonné et pendant le reste de l'année, la sécurité sur le Nexus fut à son maximum, avec un recrutement intensif pour le SSN. Heureusement, aucune autre attaque ne fut commise.

Après des années de recherches et d’études sur le Fléau, la nature de son existence fut découverte et un artéfact fut conçu afin de le détruire. Il avait un jour été une arme, créée pour détruire les Reliquats et dont le contrôle avait été perdu. Le Nexus avait trouvé comment inverser le processus qui transformait l’énergie noire en cette puissance destructrice. Bien que pas totalement purgé, le Fléau fut grandement réduit, au point de ne plus être une menace.

En l’année 2830, Heleus est un havre de paix… ou presque. Les Exilés, bien que pour la majorité non hostile au Nexus, continuent de créer des problèmes, principalement à cause du grand nombre de criminels dans leurs rangs. Certains ont formé des nations indépendantes et comptent bien avoir leur part de territoire dans le secteur. Les Kerts continuent d’harceler les colonies éloignées, et à mesure que la population augmente en taille, les problèmes de toute civilisation émergent, entre criminalité et ordre, et même économie. Les Pionniers se sont aventurés par-delà les frontières, à la recherche de nouveaux mondes à coloniser, les politiciens s’enquiquinent, etc.  Une situation normale, pour une Galaxie normale ? Peut-être pas tant que cela…

Nexus et arches

La construction du Nexus débuta en 2176, lorsque l’Initiative fut enfin lancée officiellement. Répondant au nom de code « Arkon », pour faire écho au fait que la station lierait les Arches, son nom définitif fut décidé que plus tard, lorsque la construction fut plus avancée. Largement inspiré par la Citadelle, par soucis de moyen et d’argent, il n’aurait que deux bras et ne ferait qu’un tiers de la fameuse station, mais il posséderait également un disque de liaison et un pilier central. Cependant, ces deux dernières parties, ainsi que le second bras allaient devoir attendre l’arrivée du Nexus dans Andromède pour être construits. En effet, pour des raisons inconnues, le départ de la station et des Arches fut avancé, empêchant la complétion du massif vaisseau. Il fallut attendre 2820 pour qu’il soit enfin terminé complètement, soit deux ans après son arrivée dans le secteur Heleus.

Les Arches, quant à elles furent conçues dans le seul but de transporter les races de la Voie Lactée dans Andromède. Chaque race concilienne avait pour tâche de construire sa propre Arche. Seules les races non-conciliennes furent mises dans une seule et même Arche, construite par les Quariens. Cinq vaisseaux étaient donc prévus : l’Hyperion, l’Arche humaine, la Leusinia, l’Arche Asari, le Natanus, l’Arche Turienne, le Paarchero, l’Arche Galarienne, et le Keelah Si’yah, l’Arche Quarienne. Avec une capacité de 20'000 personnes par véhicule, 100'000 colons furent emmenés dans Andromède, cryogénisé, dans un voyage qui durerait 600 ans.




Revenir en haut Aller en bas
 

Contexte de Mass Effect : Beyond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte de Mass Effect : Reborn
» MV sur Mass Effect
» [Jeux de société] Monopoly Mass Effect
» [Dossier] Les mods de Mass Effect 3
» Les entreprises de Mass Effect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Beyond :: Règles & Univers :: Codex :: Le Contexte-