AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Dmitri Alexeï Feodosiy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Messages : 2
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Dmitri Alexeï Feodosiy   Jeu 11 Mai - 16:58

Dmitri Alexeï Feodosiy
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Âge : 58 ans
Faction : APEX
Poste/grade : APEX
Parenté : Natasha Feodosiya (Épouse)
Descendance : Valentina Feodosiy (Fille)
Situation maritale : Marié
Planète d'origine : Terre
Histoire

DEBUT DE L'ENREGISTREMENT


Studios d'Alliance News Network - Vancouver...

La petite salle est entièrement recouverte de murs verts afin de laisser place à la magie du montage et des effets spéciaux. Au centre de la nuée de caméras et de techniciens se trouve deux personnes installées chacune dans leur fauteuil respectif en cuir blanc. L'une est parfaitement bien habillée d'une robe grise assortie à ses yeux, relisant une dernière fois ses notes en se passant la main dans ses cheveux blonds mi-longs. L'autre tenait à peine dedans, habillé de sa plus belle tenue d'officier subalterne recouverte en partie de médailles diverses, il regardait autour de lui ses grosses mains velues sur les accoudoirs, redoutant presque quelque chose, il était toujours aux aguets.


- On est à l'antenne dans trois... Deux...Un... lâcha la régie dans les hauts-parleurs

- Bonsoir et bienvenue dans "Vétérans", une courte émission basée principalement sur l'interview de nos héros de guerre. Je suis Veronica Tatcher et j'ai le plaisir d'accueillir en ce beau jeudi le capitaine Feodosiy. Bonsoir capitaine et merci d'avoir accepté de nous rejoindre.

- Bonsoir Veronica, merci de votre invitation. répondit Dmitri de sa voix grave et roque

- Capitaine, vous avez ici une histoire impressionnante, nous avons tentés de reconstruire votre passé mais nous préférons vous laisser la raconter afin de nous éclaircir sur certains points si cela ne vous dérange pas.

- Non pas du tout, ça sera avec plaisir. répondit-il avec un sourire gêné

- Alors par où commencer... Je suis né à St-Pétersbourg le 3 Février 2138, fils unique d'une famille d'agriculteurs prônant le régime communiste, j'ai rapidement été plongé dans cette doctrine autrefois gouvernante de mon pays natal au 20eme siècle.

- Vous n'étiez pas influencé par leur conviction ?

- Et bien en allant à l'école et après avoir étudié pleinement l'histoire du 20eme siècle, j'ai été à la fois surpris de la détermination russe mais j'ai rapidement compris que ce n'était pas la solution.

- Comment vos parents voyaient votre divergence d'opinion pour le coup ?

- Je n'osais pas le leur dire... Et avant que vous me demandiez pourquoi je restais muet concernant ce sujet, laissez-moi vous répondre. J'étais le seul enfant, un miraculé si on tenait compte des difficultés de ma mère à procréer, même une krogane avait plus de chance d'accoucher si je peux me permettre. Un être inestimable, ils comptaient sur moi pour que je fasse de grandes études en politique afin de tenter de ramener au bout du jour le fier régime communiste de l'URSS mais en réalité il y avait une autre voie qui m'intéressait d'avantage...

- L'armée. fit-elle elle l'interrompant

- Exactement. Mes parents ont découverts à mes dix-sept-ans un dossier de candidature de l'Alliance caché sous mon lit, j'avais soif d'aventure et rêvais de quitter la vieille bicoque qui nous servait de maison. Mon père aussi fier que fort m'a regardé de haut en m'attrapant par le col de mon pull. Il m'a ramené dans les toilettes et a jeté le dossier en tirant la chasse sept fois exactement. A partir de là, j'ai décidé qu'il était temps pour moi de partir. J'ai attendu la nuit pour faire mon sac et filer.

- Et c'est ainsi que vous êtes rentré dans l'Alliance en 2155.

- C'est exact.

- Vous étiez en poste sur Shanxi lors de l'arrivée des turiens, vous aviez dix-neuf ans, comment avez-vous appréhendé cela ?


- Nous n'étions pas préparés. L'attaque a été rude et l'effet de surprise n'a clairement pas arrangé les choses. J'ai combattu de toutes mes forces ce jour là et je n'étais pas le seul. La suite vous la connaissez. J'ai tenu un entrepôt d'armement pendant plusieurs heures avec mon équipe, puis le général Williams a capitulé le temps que les renforts arrivent. A défaut d'avoir sauvé notre honneur, ils nous a sauvé la vie.

- Certaines rumeurs affirment que vous étiez aux côtés de l'amiral Ahern lors d'une mission suicide afin de récupérer un module de données est-ce exact ?

- *rire faussement gênés* Haha je préfère ne pas y répondre c'est une histoire sordide.

- Le 2 septembre 2158 vous trouvez un courrier dans votre boite électronique, on vous rappelle sur la station Arcturus.

- Oui, la fameuse convocation au programme N7, j'ai eu l'honneur de rencontrer l'Amiral Grissom durant un entretien qui a été clairement le plus dur de ma vie plus compliqué que les tests d'entrée.
déclara-t-il en riant de plein fouet

- Comment a été votre incursion au sein du programme ?

- Et bien c'était tout nouveau pour moi, je fêtais ma deuxième décennie et la formation n'était qu'à sa deuxième promotion. J'en ai clairement bavé mais la progression a été fulgurante. Ma détermination n'avait pas bougée d'un poil et puis tout cet équipement faisait rêver.

- Un an plus tard vous êtes officiellement N1 puis votre vie prend un nouveau tournant, en gardant un centre de recherche menacé par les pirates, vous faites la rencontre d'une future experte en anatomie alien.

- Natasha... J'ai bien cru que mon coeur allait sortir de mon plastron la première fois que je l'ai croisé. Il m'a fallu deux semaines avant d'oser lui adresser la parole. attesta le capitaine en riant de bon coeur

- En vérité, elle était l'exact opposé de ce que j'incarnais. J'aimais combattre, elle préférait la paix. J'étais rude, elle était délicate, je passais des heures sur le terrain, elle derrière ses appareils de recherche. Je ne la mérite peut-être pas finalement mais je me suis battu pour elle, au sens propre comme au figuré.

- Deux ans plus tard, malgré les correspondances et les permissions de plus en plus rares, on décide de se marier sur Terre dans notre pays natal en Russie. Le 3 février 2161 pour être précis.

- Le jour de votre anniversaire, cela devait être un bel événement. fit la journaliste souriante

- Et bien on a fait ça discrètement en réalité, de quoi le rendre officiel puis notre nuit de noce dans un hôtel luxueux, ça m'a coûté sept mois de salaire mais ça valait le coup ! s'exclama le militaire en ricanant

- Quelques mois plus tard, la famille s'agrandit, une fille trouve sa place parmi votre couple. sur un ton chaleureux

- Ah Valentina, ce que j'ai de plus précieux en ce monde. J'en ai fait des choses pour lui assurer une vie descente, j'étais même prêt à laisser tomber ma carrière au rang de N5 afin de me consacrer entièrement à son éducation mais...

- Mais vous aviez besoin d'argent.

- Rien n'est jamais gratuit, si ce n'est l'air ambient.

- Aujourd'hui votre fille à 23 ans, du coup est-ce qu'elle tient plus de son père ou de sa mère ? toujours l'air souriante

- Haha ! Elle a héritée de mon caractère mais on a réussi à la convaincre que son intelligence pouvait faire le bien...

- Un peu comme vos parents qui ont tenté de vous faire suivre une voie dont vous n'étiez pas d'accord au départ ?

Un long silence se fit, le militaire regardait dans le vide comme s'il cherchait une réponse concrète mais en vérité il était perdu.

- Capitaine ? interpella la journaliste en se rendant compte de l'impact de ses mots

- C'est une réflexion très intéressante en réalité. La différence c'est qu'elle était très douée à l'école, si bien qu'elle sauta plusieurs classes pour obtenir son diplôme de spécialiste en biotechnologie à seulement 23 ans. La différence c'est qu'elle avait soif d'apprendre contrairement à moi qui voulait passer du coq à l'âne. Nous ne l'avons juste encouragée à aller de l'avant en lui fournissant les outils nécessaires comme des livres, des cours particuliers de grands chercheurs...

- Très bien, revenons sur votre carrière. Nous sommes en 2176, vous êtes sur Elysium avec votre équipe lors d'un entraînement au combat en gravité zéro quand les pirates décident de lancer le célèbre "Raid Skyllien" c'est ça ?

- C'est un jour que je n'oublierai jamais. J'étais un N6 à l'époque en compagnie de trois de mes camarades sous la supervision d'un N7. Le Capitaine Torwick, l'un des premiers du programme à avoir atteint ce rang élitiste. Pour ne pas entrer dans les détails, nous avions l'ordre d'assister des rescapés afin qu'ils puissent remettre en marche une batterie de défense afin de sécuriser toute la région. Mais avec un seul M-29 Grizzly, des blessés et notre manque d'informations... C'était assez compliqué. Mais notre expérience ainsi que celle du Capitaine nous a permis de tirer notre épingle du jeu. Je me suis porté volontaire pour les attirer loin des blessés malgré le risque considérable que cela représentait. L'objectif étant de les regrouper sur ma position afin que l'artillerie improvisée se charge d'eux.

- Très héroïque de votre part. Et comment avez-vous appréhendé cela ?

- Cela ne s'est pas très bien passé... J'avais respecté ma partie du plan mais l'objectif était de déguerpir avant le pilonnage, ils étaient plus nombreux que prévu et le temps que je me rende compte, le bombardement avait commencé. C'était l'enfer, tout brûlait, des hurlements de partout... Je vous passe les détails.

- ... Et bien... Qu'elle histoire... Et comment avez-vous...

- Survécu ? Je m'étais caché dans un puits plus petit que ce siège, j'y suis resté coincé quatorze heures d'affilé avant de réussir à m'échapper. Mes camarades me croyaient morts et ne s'étaient même pas donné la peine de me chercher. J'avais le sentiment d'être jeté aux oubliettes.

- Le climat était tendu si j'en crois vos dires.

- J'ai demandé une affectation et quelques semaines de permission en guise de dédommagement auprès de mes supérieurs.

- Deux ans plus tard en 2178 vous accompagnez la flotte d'attaque afin d'investir la lune de Torfan et éliminer les responsables en question.

- Contrairement aux avis extérieurs, l'attaque de la lune a été ridiculement simpliste... Pour les attaquants. Plusieurs petites équipes dont la mienne étaient chargés de saboter leur base de l'intérieur, une s'occupait des défenses, l'autre des infrastructures... J'ai eu l'idée de viser une conduite au bon moment et la suite vous la connaissez, les gentils ont gagné.

- Le destin décide de s'acharner sur vous en 2183, alors que vous formez des hommes sur Eden Prime, les Geth décident de s'en prendre à la colonie. Malgré que ça soit un événement majeur de votre carrière et de l'humanité, nous n'avons pas beaucoup d'informations et si cela ne vous dérange pas nous aimerions éclaircir un point...

- Comment ça s'est passé ? Ou quel a été l'action spectaculaire qui m'a propulsé au rang de N7 ?
Ça malheureusement je ne peux pas vous le dire. C'est une promesse que je me suis faite... En plus si je vous le disais je serrai obligé de vous tuer.
fit-il sur un ton posé avant de rire et reprendre son sérieux le regard de nouveau fixé sur les yeux de la présentatrice, comme pour la dissuader de continuer avec ce sujet

- Et bien merci de votre franchise... Vous avez donc décidé de rejoindre l'Initiative récemment. Pourquoi ?

- L'aventure, et d'autres raisons que je ne peux vous communiquer mais nous en avons discutés un certain temps. Le goût de l'inconnu et d'entrer dans l'histoire galactique. L'alliance cherchait des volontaires et j'ai accepté.


- Et bien merci infiniment Capitaine Feodosi pour votre témoignage poignant et plein de mystère digne des commandos d'élite. C'est ainsi que se cloture "Vétérans" tout de suite la météo...


FIN DE L'ENREGISTREMENT


- C'était il y a déjà dix ans...

- Si on fait abstraction des six siècles au congélateur. fit une voix beaucoup plus jeune

- Valentina ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu ne devais pas être sur Éos ?

- J'avais besoin de me ravitailler sur le Nexus... Et accessoirement te dire qu'on a enfin une maison.

Le père resta silencieux, se contentant de cacher ses émotions tout en fixant l'horizon artificiel de la station.

- Papa ? Quelque chose ne va pas ?

- C'est juste que... J'ai attendu ça toute ma vie. J'ai combattu des ennemis dans deux galaxies, passé la moitié de ma vie à vous protéger et pour la première fois... J'ai l'impression de me sentir en sécurité... Tu te souviens de notre conversation au bureau de l'Initiative sur Terre ?

- Et comment, tu nous faisais peur. On t'avais rarement vu aussi sérieux ! répondit sa fille en s'approchant de lui par le dos

- On voulait m'assassiner mais étant du genre tenace, ils préféraient s'en prendre à vous.

Un long silence s'en suivit, ne laissant que la ventilation en guise d'ambiance, la jeune trentenaire reprit la parole la voix tremblotant.

- Tu as probablement traversé plus de conflit que n'importe quel humain de l'Initiative et tu t'inquiétais pour une simple menace ? C'est donc pour ça que tu as décidé de nous envoyer dans une autre galaxie ?

- Non ma fille. Non. Cela allait plus loin que ça, le seul moyen pour moi que cela cesse c'était de vous mettre à l'écart sans pour autant nous séparer. Ils étaient prêts à nous traquer à travers la galaxie pour ce que je leur ai fait.

- Qui ça ? Qui était assez puissant pour faire peur au grand Capitaine Feodosiy hein ? Le fier vétéran du premier contact, qui a servi sous les ordres des plus grands de la hiérarchie humaine ? C'est ça qu'ils disaient de toi dans les journaux ! TU ME DOIS LA VÉRITÉ PAPA !

- Cerberus. C'était Cerberus. fit le géant en se retournant le regard à la fois emplit de haine et de désespoir

- Cerbequoi ? répondit la scientifique en reprenant son calme

- Tu as tellement changée... Et pourtant tant à apprendre. Ne laissons pas une histoire vieille de six cents ans nous mettre des batons dans les roues tu veux ? Allons boire un verre je te raconterai ça...


Apparence
C'est un monument ? C'est un titan ? Non c'est Dmitri Feodosiy. Deux mètres cinq pour cent-vingt-six kilos de muscles forgés par les années de musculation on jurerait voir un krogan sans bosse et sans tête reptilienne. Son visage affiche cependant des traits plus doux  que le reste de son corps. Un nez légèrement allongé, une bouche fine aux lèvres serrées ainsi que des yeux d'un bleu profond. On retiendra sa barbe châtain-gris au style hipster parfaitement taillée sans oublier le principal : Une gigantesque cicatrice sur l'oeil droit, souvenir d'une de ses nombreuses batailles. Sa chevelure légèrement argentée reste à la fois basique et brouillonne, il ne souhaite guère perdre de temps, préférant s'occuper de sa pilosité faciale.

Privilégiant le jean bleu et les chemises noires ou écossaises, Dmitri s'habille souvent en tenue militaire à savoir un bon treillis gris, noir ou bleu ainsi qu'un haut synthétique assorti. Il lui arrive parfois d'enfiler la tenue de l'Initiative à ses heures perdues mais sans plus. De bonnes bottes/bottines ou chaussures de randonnées lui procurent un confort optimal aux pieds pendant les longues heures de patrouille sur la station ou derrière le bureau. Durant les rares occasions où il combat, il ne peut s'empêcher de revêtir son armure Destroyer N7 équipé de l'armement rarissime, à savoir un Typhon N7 ainsi qu'un Crusader assorti. Etant très à cheval sur l'entretien de son équipement, son armure bien que bricolée à plusieurs reprises et repeinte plusieurs fois, reste en bon état de fonctionnement pour une décennie à son actif. Cependant aujourd'hui considérée comme étant une relique et un témoignage du passé, il a tendance à privilégier d'avantage les armures de l'Initiative en enviant jalousement le modèle réservé aux Pionniers.


Caractère
Pour décrire sous forme de matériaux le caractère de Dmitri c'est très simple. Prenez un blindage Silaris que vous enrichissez à l'uranium appauvri, à cela vous ajoutez quelques feuilles de nanotubes de carbone en recouvrant ça par du carbure de tungstène. Forgé par les années d'expérience et une enfance rude,
le cinquantenaire a traversé les stades émotionnels au rythme de ses affectations. Pour résumer sa manière d'être : c'est un ours. Délicat avec ses petits, rude avec ses ennemis. Vous avez besoin de parler ? Le russe empathique sera là pour vous écouter en vous appelant toujours par "Camarade". Vous faites un burnout ? Il sera là pour vous motiver. Vous lui cherchez des noises ? Votre crâne il peut le fracasser. Mais malgré ça si il y a une chose qu'il n'a jamais connu c'est bel et bien la pitié.
Implacable, ses hommes sont pour lui ses enfants qu'il éduque à sa manière pour les rendre exceptionnels.


"Gardez le rythme ou je vous laisse en tête-à-tête avec la Faucheuse."

Il inspire le respect à ses subordonnés, son passé prestigieux en fait une personne qui n'a plus rien à prouver à qui que ce soit, qu'il s'agisse de sa carrière dans la Voie Lactée comme dans Andromède. Sa manière de parler en usant de sa voix roque et forte reste très directe, il n'a pas peur de dire ce qu'il pense en ayant que faire des répercussions. Si il ne vous blesse pas avec ses poings, il le fera avec les mots. Charismatique, franc, empathique. Voilà ce que vous devrez retenir de ce colosse.


"Un N7 c'est un outil, une arme, le courroux de la justice humaine. A partir du moment où vous recevez cet insigne, vous acceptez de renoncer à votre dernière part d'humanité."

Longtemps sombre et froid dans l'ancienne galaxie, sa dernière décennie dans l'Initiative l'a transformé. Il est particulièrement attiré par les adeptes de la musculation, n'hésitant pas à montrer sa carrure impressionnante afin de souligner ses propos. Il aime boire, tellement qu'il est capable de descendre des shots de Ryncol jusqu'à en perdre la vue. Rire et d'ailleurs sa deuxième passion. Capable de vous sortir une injure loufoque en plein milieu d'un bombardement orbital, il n'hésitera pas à détendre l'atmosphère s'il en juge l'utilité. Si dans une autre vie il privilégiait la destruction et les charges désespérées, approchant de la soixantaine il est conscient que son endurance n'est plus aussi développée qu'avant, réduisant les opérations extérieures au compte goûte.


"La partie que je travaille le plus ? Le cerveau."

Dmitri reste avant tout un homme extrêmement cultivé, ce n'est pas non plus un pionnier mais ses années d'expérience le rendent particulièrement utile dans pratiquement n'importe quel domaine. Grand amateur de littérature, sa femme l'a endoctriné avec cet art et depuis il ne fait que ça. Sage et prévoyant, ce n'est pas seulement grace au hasard qu'il a survécu jusque ici.


Complément d'information
Signe(s) distinctif(s) : Cicatrice sur l'oeil droit. Tatouage N7 sur l'omoplate droit.
Relations avec les autres : Amical / Taquin
Des liens prédéfinis ? : Alex J. D'Arcy
L'objectif de votre personnage à long terme ? : Avoir une petite maison au bord de l'eau sur Éos, devenir le responsable de la sécurité du Nexus... Et accessoirement réussir à soulever 550 kilos au soulevé de poids...


Plus sur vous (facultatif)

Comment avez-vous connu le forum ? Mass Effect France / Alex J. D'Arcy
Est-ce un double compte ? Nope
Des remarques ? [A remplir ici]

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 46
Organisation: L'Oeil d'Heleus
Rang: Leader
Voir le profil de l'utilisateur


Administrateur

Messages : 51
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: Dmitri Alexeï Feodosiy   Ven 19 Mai - 15:07
Salut !

Une fiche originale et agréable à lire, bravo ! Je n'y vois rien à redire, donc je te valide ! Si tu veux rechercher un RP, penses à passer par ici ; si tu souhaites approfondir ton personnage et son histoire, n'hésite pas à créer ton Journal de bord ! Et si ce n'est pas encore fait, tu peux également jeter un coup d'oeil au Codex des Archétypes si tu veux mieux appréhender le combat IRP !

Bon jeu à toi, et bienvenue dans Andromède ! Smile

PS: au vu de ton âge avancé, pour un militaire, n'oublie pas que la retraite est à portée de main ! Mrred
Revenir en haut Aller en bas
 

Dmitri Alexeï Feodosiy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Winnipeg Sun
» Recottes joueurs Saison 9
» DMITRI & JAYCEE ♒ What's the matter with you ?
» ❝ a fake couple may seem so real. ❞ dmitri&perdita
» Amis et bien plus (Dmitri)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Beyond :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-